Essayer de parler sans détour

Avec les messageries instantanées on a un super phénomène qu’on peut étudier assez facilement, c’est le temps d’écriture d’un message.

Les trois petits points apparaissent quand l’interlocuteur commence à écrire et indique qu’il écrit. C’est super drôle et d’autant plus frustrant qu’on se retrouve dans des situations où on attend l’envoie du message.

Points de suspension sur Messenger/FB

Là où ça devient intéressant (parce que oui, devant cette animation un peu nu-nulle j’ai le temps de réfléchir à des choses passionnantes), c’est le rapport temps d’écriture sur longueur du message : a priori, si quelqu’un passe deux minutes à écrire un message, on peut s’attendre à un beau paragraphe bien complet expliquant un point et non pas du tout, on a souvent des trucs bien courts et pas très intéressants, devant ça, j’ai plusieurs hypothèses complètement stupides :

  • Les gens ne savent pas écrire sur leur clavier, ce n’est pas nouveau mais pour autant, il y a des limites à la lenteur non ? D’autant plus que la majorité des gens écrit toute la journée sur son ordi et devrait donc s’améliorer avec le temps.
  • Les gens ne savent pas rédiger de manière claire un message construit sans se prendre la tête ? Parce qu’il ne le formule pas clairement dans leur esprit ? Si c’est le cas c’est bien dommage.
  • Les gens (toujours ces gens là :o) ne veulent pas dire clairement ce qu’ils pensent ?

Et dans pas mal de situation, j’ai l’impression qu’on est dans le dernier cas : c’est assez dommage parce qu’on perd du temps à avoir des gens qui ne disent jamais clairement ce qu’ils veulent. On a la même chose à l’oral avec des personnes qui tournent autour du pot 50 ans pour au final juste demander quelque chose de pas si incroyable.

Je trouve ça compréhensible de la part de grands timides, de la part de personnes qui demandent de grosses choses mais pas pour plein de petites choses du quotidien.

Je ne sais pas si la situation vous dérange vous aussi, mais je trouve ça tristoune que de nombreuses personnes (à moins que je surestime ce phénomène ?) ne soient pas capables de dire (et d’assumer ?) ce qu’ils veulent.

Bref, tout ça pour conclure que désormais j’essaye de plus en plus de dire ce que je pense directement (et en gardant les formes ça devient difficile !). C’est un exercice de style super cool et intellectuellement exigeant puisqu’il implique d’être assez sûr de son souhait.

Voili, c’était un petit billet exprès sur un sujet passionnant qui j’espère vous aura distrait et peut-être fait prendre conscience de ce soucis majeur !

 

Minitip – Changer la couleur de cheveux

Premier vrai post depuis 9 mois, on peut même parler de seul vrai article (et sûrement pour longtemps), il vient s’insérer dans une nouvelle catégorie : les Minitips. Le but ? Répondre à une problématique en quelques lignes pour ne pas perdre une petite technique que j’ai pu trouver.

Comme son nom l’indique, les détails ne seront pas légion puisque il se résume à la phrase suivante :

Dans photoshop, ajouter un calque de Teinte/Saturation, le masquer, remplir le masque pour cacher l’effet et démasquer au pinceau les cheveux.

C’était le minitip capital du jour pour changer la couleur de cheveux, à une prochaine fois (mais qui lit ça really?) pour une non nouvelle aventure !

Un énième premier article

Pour la 50 000ème fois j’écris le premier post de ce qui devrait être le blog qui va durer.

Malheureusement pour les 49 999 précédent, il se trouve que ça n’a pas duré aussi longtemps que prévu.

J’espère que celui-ci saura être plus pérenne en ne m’imposant aucune publication ni aucun thème, le but étant donc de partager quand je le souhaite des penser que (normalement) personne ne lira jamais.

Bref, voici le dernier premier article.